Mediafilm - Cinecole

1991

La mise en scène

Définition: ensemble des moyens techniques mis en oeuvre par un réalisateur et son équipe de tournage pour donner vie à un scénario sur un écran de cinéma (choix des mouvements de caméra, angles de prises de vue et éclairages, conception des décors, des costumes, prise de son, direction d'acteurs, etc.).

L’avis des gens du métier

"Le cinéma, c'est l'écriture moderne dont l'encre est la lumière."

(Jean Cocteau)

L’avis des gens du métier

"Le cinéma, c'est l'écriture moderne dont l'encre est la lumière."

(Jean Cocteau)

"Le garçon regarde la fille, la fille regarde le chat... et la caméra essaie de saisir ces deux connexions. C'est ça, le boulot de metteur en scène."

(Emir Kusturica)

"Je ne crois pas que la technologie offrira de nouvelles possibilités; elle nous permettra seulement d'obtenir plus facilement - et mieux - les images que nous avons en tête.»

(Steven Spielberg)

"Quand on me dit que certains metteurs en scène montrent aux acteurs ce qu'ils doivent faire, je ne comprends pas. Ce qui est intéressant, si vous avez une idée précise, c'est de les amener à le trouver par eux-mêmes."

(Claude Chabrol)

L’extrait choisi

Tout de suite après qu'Arturo ait dit à Ricardo "On va sauver le monde, Canada", un air de trompette se fait entendre...

L’extrait choisi

Tout de suite après qu'Arturo ait dit à Ricardo "On va sauver le monde, Canada", un air de trompette se fait entendre. Choix esthétique du réalisateur, la musique qui ponctue la scène vient renforcer le côté un peu bizarre, un peu déjanté, d'Arturo. Surpris par la phrase d'Arturo, Ricardo (Jean-Carl Boucher) réalise que son nouvel ami est, selon ses propres mots, un peu "weird"... En voix off, le réalisateur Ricardo Trogi traduit en mots les sentiments du jeune Ricardo.

Le scénario

Définition: manuscrit à l'origine de la production d'un film, comportant le récit, les dialogues et le découpage séquence par séquence, avec les indications de mise en scène et de prises de vues. Un scénario est soit original, c'est-à-dire directement écrit pour le cinéma, soit adapté d'une oeuvre préexistante, par exemple, un roman, une pièce de théâtre, une bande dessinée, un documentaire, une série télévisée ou même un autre film.

L’avis des gens du métier

"Si ça peut être écrit ou pensé, ça peut être filmé".

(Stanley Kubrick)

L’avis des gens du métier

"Si ça peut être écrit ou pensé, ça peut être filmé".

(Stanley Kubrick)

"Lorsqu'on raconte une histoire au cinéma, on ne devrait recourir au dialogue que lorsqu'il est impossible de faire autrement." (Alfred Hitchcock)

"Plus réussi sera le méchant, plus réussi sera le film."

(Alfred Hitchcock).

"Le cinéma, c'est un stylo, du papier et des heures à observer le monde et les gens."

(Jacques Tati).

"Pour moi, si le thème premier du film n'est pas l'amour, un échange de tendresse, ça ne vaut pas la peine de le faire."

(Jean-Claude Lauzon)

L’extrait choisi

La conversation téléphonique entre Ricardo et sa mère aurait pu se dérouler dans n'importe quel cadre ou pièce de la maison. Mais...

L’extrait choisi

La conversation téléphonique entre Ricardo et sa mère aurait pu se dérouler dans n'importe quel cadre ou pièce de la maison. Toutefois, le réalisateur et scénariste Ricardo Trogi a choisi de la situer dans la cuisine, lieu emblématique dans les familles québécoises. "C'est là où les vraies choses se disent au Québec." Ainsi, c'est dans cette pièce qu'un aspect - moins reluisant - de la personnalité de Claudette se révèle: son racisme ou à tout le moins son peu d'ouverture envers l'Autre. Dans le dialogue, rien n'est exprimé clairement; tout est suggéré.

L'interprétation

Définition: manière dont un comédien incarne devant la caméra le personnage créé par le scénariste.

L’avis des gens du métier

"Jouer une vamp est ce qu'il y a de moins passionnant pour une actrice. Un ordinateur suffit à générer l'image d'une femme séduisante."

(Meryl Streep)

L’avis des gens du métier

"Jouer une vamp est ce qu'il y a de moins passionnant pour une actrice. Un ordinateur suffit à générer l'image d'une femme séduisante."

(Meryl Streep)

"Je suis de ceux qui jouent les rois. Il le faut, à cause de ma personnalité."

(Orson Welles)

"Ce que je veux obtenir, c'est de pénétrer jusqu'aux pensées profondes de mes acteurs, à travers leurs expressions les plus subtiles.

(Carl. T. Dreyer)

"Il y a un fossé absolument infranchissable entre un acteur, même essayant de s'oublier, essayant de ne pas se contrôler, et une personne, vierge de cinéma, vierge de théâtre, considérée comme une matière brute qui ne sait même pas ce qu'elle est et qui vous livre ce qu'elle ne voulait livrer à personne."

(Robert Bresson)

"Je crois que dans notre métier, on cherche à dire la vérité. On raconte une histoire à travers un personnage, mais on cherche toujours le geste juste, le sentiment vrai."

(Juliette Binoche)

L’extrait choisi

x

L’extrait choisi

x

L’intention du cinéaste

Ricardo Trogi:

"Comme dans 1981 et 1987, tout est vrai, surtout les scènes les plus gênantes."

L’intention du cinéaste

Ricardo Trogi:

"Comme dans 1981 et 1987, tout est vrai, surtout les scènes les plus gênantes. J'ai vraiment vécu la scène du lit superposé. Ce n'était pas en Italie, mais à Johannesbourg, pendant La course destination monde. Oui, [tout est vrai, mais tout n'est pas arrivé] la même année, mais ce sont des anecdotes que j’ai vécu, dans les 3-4 années entourant 1991."

La fiche de Mediafilm

1991

(v.o.f.)
1991 - Séances VIP
(v.o.stf.)

Genre : Comédie

Pays : Canada (Québec)

Année : 2018

Distributeur : Les Films Séville

Durée : 101 min.


Générique

Réalisation : Ricardo Trogi. scénario : Ricardo Trogi. Photographie : Steve Asselin. Montage : Yvan Thibaudeau. Musique : Frédéric Bégin.


Interprètes

Jean-Carl Boucher, Juliette Gosselin, Alexandre Nachi, Sandrine Bisson, Claudio Colangelo, Mara Lazaris, Mamadou Camara, Roberto Citran, David-Emmanuel Jauniaux.


Résumé

Ricardo Trogi, 21 ans, étudie la scénarisation à l'université du Québec à Montréal. Mais toutes ses pensées sont dirigées vers Marie-Ève Bernard, qu'il considère secrètement comme la femme de sa vie. Lorsque cette dernière part étudier l'italien en Ombrie durant l'été, Ricardo ignore les mises en garde de sa mère hystérique et va la rejoindre. Mais sitôt qu'il a mis le pied dans ce pays qui a vu naître son père, l'étudiant vit diverses mésaventures et rencontres qui retardent son arrivée à Perugia, où Marie-Ève l'attend. Et quand finalement il y parvient, c'est pour apprendre qu'il doit partager son appartement avec un don juan burkinabé, tandis que celle pour qui il a fait tout ce chemin partage le sien avec un poteux espagnol.

L'avis de Mediafilm

L'auteur de QUÉBEC MONTRÉAL et HORLOGE BIOLOGIQUE complète sa trilogie autobiographique amorcée en 2009 avec 1981 et poursuivie quatre ans plus tard avec 1987. Ricardo Trogi s'acquitte de la tâche dans la continuité tranquille, sans bouleverser le système qu'il avait préalablement mis en place, et qui prend la forme d'un chapelet de mésaventures picaresques soudées ensemble par une narration à la première personne. Cela dit, un fossé s'est creusé entre Trogi et son alter ego à l'écran, toujours incarné par Jean-Carl Boucher. Tandis que ce dernier apparaît un peu éteint, le premier cabotine comme un humoriste en scène. Le récit mince bondit de scène en scène, sous l'impulsion d'une réalisation inspirée qui cite allègrement Fellini et exploite avec intelligence le relief escarpé de Perugia. Le paysage sentimental du film est toutefois moins expressif et haletant. Même qu'à l'échelle de tout le reste, il fait parfois figure de pure formalité.

Le dossier de presse

Télécharger le fichier

Le formulaire d'exercices pour les élèves

Prénom Nom
Enseignant(e) École
Niveau Courriel
Le voyage

Les rencontres

Dans son périple pour retrouver Marie-Ève, Ricardo rencontre notamment Arturo, Mamadou et Yorda. Auquel de ces personnages, incluant Ricardo et Marie-Ève, vous identifiez-vous le plus ? Pourquoi ?

Lequel vous est le moins sympathique ? Pourquoi ?

Lequel vous est le plus sympathique ? Pourquoi ?

Comment ces rencontres influencent-elles Ricardo ?

Chercher la femme de sa vie

Pourrions-nous dire qu’Arturo et Mamadou sont des opposés dans leur vision de l’amour ? Donnez un exemple pour appuyer votre réponse.

Que pensez-vous de l’attitude de Ricardo à l’égard de Marie-Ève ?

Que pensez-vous de l’attitude de Ricardo à l’égard de Yorda ?

Ricardo quitte Perugia sans Marie-Ève : a-t-il échoué son voyage ? Justifiez votre réponse.

Un passage

Relevez au moins une scène qui montre que Ricardo a encore besoin de sa famille même s’il est parti seul en Italie.

Lors de son premier appel téléphonique chez lui, c’est la mère de Ricardo qui coupe la communication. Au second appel, c’est lui. Est-ce significatif ?

Est-ce que Ricardo a changé au cours de son voyage ? Expliquez.

Le récit autobiographique

Le réel et la fiction

Comment le réalisateur nous fait-il comprendre qu’en réalité Ricardo n’est pas le petit ami de Marie-Ève ?

Que représentent les scènes en noir et blanc, clin d’œil au film "La Dolce vita" de Federico Fellini ?

Vers la fin du film, Ricardo décide qu’il est temps de déclarer clairement son amour à Marie-Ève pour qu’elle succombe enfin à l’homme, mais surtout au scénariste. Quelles scènes imagine-t-il ? Est-ce ainsi que cela se passera ?

Pourquoi le fait de montrer ce qu’imagine Ricardo rend-il le film plus crédible ?

L’autobiographie

Que nous permet de comprendre le fait que le nom du réalisateur, du narrateur et du personnage de 1991 soit le même ?

Dans quel domaine étudie le personnage de Ricardo au début du film ?

La narration (voix hors champ) assumée par le réalisateur contribue-t-elle à donner au film un caractère de vérité ?

Le voyage

Les rencontres

Dans son périple pour retrouver Marie-Ève, Ricardo rencontre notamment Arturo, Mamadou et Yorda. Décrivez le personnage d’Arturo.

Dans son périple pour retrouver Marie-Ève, Ricardo rencontre notamment Arturo, Mamadou et Yorda. Décrivez le personnage de Mamadou.

Dans son périple pour retrouver Marie-Ève, Ricardo rencontre notamment Arturo, Mamadou et Yorda. Décrivez le personnage de Yorda.

Selon vous, laquelle de ces rencontres est la plus importante dans l’évolution de Ricardo ? Expliquez votre position.

Chercher la femme de sa vie

Pourrions-nous dire que les conceptions de l’amour d’Arturo et de Mamadou s’opposent ? Expliquez votre position.

Pourquoi Arturo, dans la dernière scène, dit-il qu’il n’a plus envie de se cacher ?

Comment jugez-vous l’attitude de Ricardo à l’égard de Yorda ?

Pourquoi peut-on dire que l’affirmation d’Arturo, disant qu’il vaut mieux chercher la femme de sa vie que de la trouver, résume le film ?

Un passage

Quand Ricardo part en avion pour l’Italie, peut-on dire qu’il coupe les ponts avec sa famille ? Illustrez votre réponse.

Pourquoi selon vous le cinéaste a-t-il placé l’essentiel de l’action en Italie dans des lieux de passage (train, autobus, rues, cafés, bars…) ?

Est-ce que Ricardo a changé au cours de son voyage et, si c’est le cas de quelle manière ?

Le récit autobiographique

Le réel et la fiction

Comment le réalisateur nous fait-il comprendre qu’en réalité Ricardo n’est pas le petit ami de Marie-Ève ?

Que représentent les scènes en noir et blanc, clin d’œil au film "La Dolce vita" de Federico Fellini ?

Vers la fin du film, Ricardo décide qu’il est temps de déclarer clairement son amour à Marie-Ève pour qu’elle succombe enfin à l’homme, mais surtout au scénariste. Quelles scènes imagine-t-il ? Est-ce cela qui se passera ?

Pourquoi le fait de montrer ce qu’imagine Ricardo rend-il le film plus crédible ?

L’autobiographie

Pour parler de récit autobiographique, il faut qu’il y ait une identité entre le nom de l’auteur, du narrateur et du personnage. Est-ce le cas dans 1991 ?

Le domaine dans lequel étudie Ricardo au début du film ajoute-t-il à l’identification entre le réalisateur et le personnage ?

La narration (voix hors champ) assumée par le réalisateur contribue-t-elle à donner au film un caractère de vérité ? Expliquez votre point de vue.

Retranscrire ci-dessous le code inscrit dans l'image de droite *
Terminé

Lorsque vous cliquez sur Terminé, un courriel vous est envoyé. Vous y trouverez un fichier pdf ainsi qu’un lien vous permettant de revenir à cette page et de continuer à répondre aux questions.

Les ateliers de CinÉcole
La bande-annonce
À propos de CinÉcole

Depuis 2009, Mediafilm pilote CinÉcole, un programme entièrement gratuit dédié au développement de la cinéphilie et du sens critique chez les jeunes. Notre mission: former les cinéphiles de demain en projetant aux élèves du secondaire des films québécois de qualité et en facilitant un suivi en classe au moyen de cahiers pédagogiques en ligne.

 

Information et inscription:

Olivier Lefébure

Tél.: (514) 524 - 8223 (poste 208)

Courriel: olefebure@mediafilm.ca

 

Téléchargez le dépliant 2018-2019

 

Déroulement de l'activité
Mediafilm - Les sorties

Les sorties au cinéma

MEDIAFILM.ca coordonne l’activité de la façon suivante

Préparation en amont

  • Choix du film et réservation de la salle
  • Appel aux écoles secondaires et inscriptions
  • Préparation et mise en ligne des outils pédagogiques dans le site cinecole.ca
  • Organisation logistique de l’activité auprès de la salle et du distributeur

Le jour de l’activité

  • Accueil des élèves
  • Présentation du site cinecole.ca
  • Présentation du film
  • Projection du film
  • Après la projection, animation d’un échange questions-réponses (20-30 minutes)
  • Important: l’activité requiert, de la part de l’institution, la présence de quelques enseignant-e-s pour encadrer les élèves.

 

 

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!